Il y a cinq mille ans à Santiago del Estero en Argentine, s’écrasait sur terre un petit morceau d’univers. Une météorite ferreuse rare fait d’un alliage de fer et de nickel et portant les stigmates du temps céleste comme seule parure. Mais son long périple ne finit cependant pas dans les cimetières de météores argentins. Elle atterri un jour dans les mains d’un maître-horloger de génie qui décida d’en ressusciter la beauté cachée. Poudre de diamants, lames d’aciers et flammes brulantes, l’alchimiste usa de toute sa palette d’outil afin d’insuffler à la belle moribonde la vie qui laisserait alors apercevoir la lointaine contrée de ses origines. C’est ainsi qu’après bien des efforts, il parvint à en révéler le visage fabuleux. Face à lui, déchirés par la nuit, des tourbillons de gaz colorés enveloppaient la matrice d’une galaxie, là où commençait le temps et battait le coeur des étoiles. Façonnées dans quelques gouttes d’or, il les raccrocha alors une à une dans le ciel qui leur appartenait et voulu en ceindre, comme une couronne, la tête de l’une de ses montres. Mais laquelle choisir ? Son compagnon d’Atelier, un Esthète au regard d’acier avec qui il s’ingéniait depuis plus de quinze ans à créer les plus beaux garde-temps du monde, lui souffla la réponse : Une pièce unique, taillée dans le titane et d’un bleu que seul une technique secrète permettrait de rendre aussi vibrante que son joyau étoilé. Un bleu si profond, si vivant, disait-il, que l’on y verrait pas, en une vie, toutes ses nuances. C’est ainsi que, pièce après pièce, dans le feu de son four, le coloriste-horloger couvrit sa pièce d’azures. 


Il manquait pourtant encore le mouvement qui animerait cet univers miniature. A l’énergie qu’il savait capturer dans ses lames-ressorts et transmettre à de minuscules rouages, il y fixa le plus délicat des coeurs. Plus léger qu’une poussière d’étoile, les tournoiements de son tourbillon donnèrent alors le rythme d’une valse à deux temps sidérante. Trente-six mille fois par heure, les allers-retours de son balancier guidaient les pas de deux aiguilles d’or, seules habilitée à survoler de si près le météore flamboyant. Sa giration si régulière semblait mimer la vie de celle qui, jadis, avait tant orbité et que le destin avait un jour fait choir dans les mains des deux magiciens. 

Bien des mois étaient passés et les souffles incandescents de sa forge lui avait fait oublier les caprices des saisons et l’obscurité de la nuit. Avec tendresse, il scella d’or et de verre la fine boîte qui abritait son chef d’oeuvre. Avec délicatesse, il l’enserra entre deux berceaux aussi bleus que l’écrin qu’ils soutenaient et aussi flexibles que les ailes d’un papillon. Enfin, avec amour, il caressa du bout de ses doigts les courbes de celle qu’il avait fait naître et qu’il verrait bientôt disparaître au bras d’un autre. Levant les yeux au ciel, il plongea son regard au milieu des astres naissant du crépuscule et se réjoui. Car s’il laissait filer son étoile, il savait que, de là-haut, ses soeurs lui souriaient. Tout comme l’homme à qui, un jour, elle épouserait le poignet. 


DB28 Kind of Blue Tourbillon Météorite 
Nom : DB28 Kind of Blue Tourbillon Météorite 
Référence: DB28TBM 
Millésime: Pièce unique 
Fonctions : Heures, minutes, Tourbillon De Bethune 30’’ ultra léger en silicium et titane à 6h, Réserve de marche située au dos 
Mouvement : DB2019v3 
Type : Calibre mécanique à remontage manuel 
Réglages : Par la couronne (2 positions) pour l’armage, et la mise à l’heure 

Caractéristiques techniques du calibre DB2019v3 
Nombre de composants : 276 
Empierrage : 39 rubis 
Diamètre : 30 mm 
Réserve de marche : 5 jours, assurée par un double barillet autorégulateur Innovation De Bethune (2004) 
Spécificités : Balancier en silicium et anneau en or gris – Brevet 
De Bethune (2010) 
Spiral « De Bethune » avec courbe terminale plate 
Brevet De Bethune (2006) 
Roue d’échappement en silicium 
Tourbillon De Bethune 30 seconde indication, ultra léger en silicium et titane 
Innovation De Bethune (2008) 
Fréquence : 36'000 alternances/heure 
Décorations : Décor de l’indicateur de réserve de marche en titane grade 5 perlé « De Bethune » fait main et bleui 
Aciers anglés, polis main et bleuis à la flamme 

Affichage 
Aiguilles en or rose 5N polies à la main 
Tourbillon De Bethune 30’’ ultra léger en silicium et titane à 6 heure 
Innovation De Bethune (2008) 

Cadran 
Ciel étoilé en météorite ferreuse poli main et bleui avec des étoiles en or gris 
Tour des heures en titane grade 5 poli et bleui avec des index en or rose polis 
Tour des minutes en titane grade 5 satiné et bleui 

Boîtier 
Matière : titane grade 5 poli et bleui 
Diamètre : 42.60 mm 
Épaisseur : 9.70 mm 
Cornes : Berceaux mobiles longs en titane grade 5 polis et bleuis – Brevet De Bethune (2006) 
Glace : Saphir (dureté 1 800 Vickers), avec double traitement antireflet 
Fond : Fond vissé en or rose 5N poli et ouvert sur un indicateur linéaire de réserve de marche en or rose 5N 
Glace saphir (dureté 1 800 Vickers) avec double traitement antireflet 
Etanchéité : 3 ATM 

Bracelet 
Cuir alligator extra-souple doublé alligator 
Boucle en titane grade 5 poli et bleui, ardillon en or rose