Squama Tourbillon, noirceur profonde aux reliefs reptiliens
Avec la sortie en mars 2017 de ce garde-temps en série ultra-limitée, la marque horlogère suisse de Neuchâtel continue de conjuguer son attirance pour les éclats pluriels et fascinants du noir intense. Sur fond des arts maîtrisés du squelettage.

C’est depuis novembre 2016, au Salon des Grandes Complications de Dubaï, que la marque KERBEDANZ s’aventure pour la première fois sur les territoires magiques du «all black», le noir absolu, traversé d’éclats et de nuances sombres. Utilisant comme amplificateur mondial le vaste théâtre horloger de Baselworld 2017, elle récidive et, fidèle à ses valeurs identitaires, lève le voile sur sa toute dernière oeuvre d’art, la Squama Tourbillon: parterre cadranier tapissé d’un décor de peau d’écailles.

Allégories en luxuriance et parcours initiatiques
Synonyme d’excellence horlogère ultime, KERBEDANZ rappelle que sa vocation est de «donner du sens à la beauté». Elle est la seule marque de haute horlogerie mécanique à complications à s’être installée en mode pièces uniques ou séries ultra-limitées, sur le territoire de la symbolique et des allégories. Pour ce faire, elle insère dans ses créations, grâce à Aram Petrosyan, son CDO, Chief Designer Officer, grâce aussi à son équipe de designers, autant des allusions intimes à la vie secrète de son acheteur que des clins d’oeil historiques et culturels explicites aux cultures et aux époques évoquées. Au fil de ces détails subtils et de cette finesse d’élégances, ses garde-temps sont des voyages initiatiques peuplés de références fantastiques, de repères stylistiques et de condensés civilisationnels.

Techniques nouvelles sur fond de tradition
Passée maître du délicieux mariage entre la quintessence des arts horlogers traditionnels suisses et les savoir-faire hérités d’une longue tradition joaillière familiale, la marque suisse KERBEDANZ dompte autant les complications-mère de la chronométrie pure, tels le Tourbillon ou la Répétition Minute, que les techniques les plus subtiles de l’émaillage, de la gravure à la main et de la peinture miniature. Elle y ajoute désormais, notamment au travers de sa collection all black, toute une palette de techniques les plus avant-gardistes en matière de revêtements d’or.


De l’or massif recouvert de cent nuances de noir
DLC en horlogerie signifie Diamond Like Carbon. Il s’agit d’un revêtement ainsi nommé lorsque l’on est en présence principalement de carbone graphite et d’hydrogène. L’apposer sur une surface, qu’il s’agisse des composants d’un calibre mécanique ou des entournures d’une boîte de montre, dépasse le cadre des velléités esthétiques issues de ses cent nuances de noir. Car, au-delà de la prouesse technique, ce revêtement répond à une quête typiquement horlogère depuis 200 ans, celle d’accroître considérablement la protection des montres de valeur par un gain de dureté et de résistance aux frottements. De tous temps, les maîtres horlogers n’ont eu de cesse de permettre à leurs oeuvres réalisées à partir de nobles matériaux tels que l’or, de défier les outrages du temps.

Collectionneurs et MIP
Prisée par les MIP – Most Important Personnalities, c’est ainsi qu’elle désigne ses adeptes qui disposent d’une capacité hors-norme d’influencer leur époque – KERBEDANZ décline en pièces uniques parfois réalisées sur-mesure ou en série ultra-limitées, des montres bracelets qui commencent aussi à correspondre aux attentes des collectionneurs les plus enragés.
L’arrivée du noir absolu dans ses collections ajoute en contemporanéité à la justesse de sa démarche. Elle sublime les architectures et les reliefs, elle souligne la finesse des anglages ou des polis, elle transcende les traits léchés de sillons de gravure creusés minutieusement par l’intervention humaine d’une main experte.

Squama Tourbillon Edition limitée


MOUVEMENT
Tourbillon, calibre manufacturé KRB-02 mécanique à remontage manuel, conçu, manufacturé, squeletté et décoré par KERBEDANZ et Concepto. 21'600 alternances par heure (3Hz), 72 heures de réserve de marche. 341 composants, 19 rubis, cage de tourbillon d’un poids de 0.42 grammes réalisée à partir de 80 composants.

FONCTIONS
Heures, minutes, Tourbillon

BOÎTIER
Or 18 carats traité DLC – Diamond Like Carbon –, diamètre 46 mm. Design et fabrication KERBEDANZ. Glace et fond saphir, traités anti-reflets. Etanche à 5 atmosphères (50 mètres, 150 pieds), emplacement particulier de la couronne à l’est, placée entre 1h00 et 2h00.

CADRAN, PROUESSE TECHNIQUE
Or massif sculpté et guilloché à la main, décor à ‘écailles’ exclusivement conçu, fabriqué et décoré par KERBEDANZ, index en or rose.

BRACELET
Cuir d’Alligator mississippiensis,
Double boucle déployante personnalisée KERBEDANZ en or 18 carats traité DLC.

Reptiliennes allégories sur décor de peau d’écailles
La Squama offre en fond de cadran un décor suave façon peau de serpent. Fertilité, puissance créatrice, telles sont les emblèmes de ce reptile dans les religions, les mythologies ou les littératures. Créatures mythiques, parfois mi humanoïdes mi dragoniennes, ils hantent les récits fantastiques et mystiques. Chez les Grecs, Echidna, monstre à demi-femme et à demi-serpent engendre plusieurs dragons. Quant à Cécrops, héros chez les Athéniens, sa tête d’homme était posée sur un corps de serpent. Dans la mythologie toltèque et aztèque, le serpent à plumes Quetzalcoatl est un personnage central. Enfin, à l’époque de l’Europe médiévale, le basilic, serpent doté d’un corps de dragon, avait le pouvoir de tuer simplement en regardant ses victimes. Melusina, une autre créature du folklore européen entre femme poisson et femme serpent devait passer une journée par semaine dans l'eau.