TROPHÉE ROLEX LES VOILES DE SAINT-TROPEZ | 2 - 8 octobre 2017 

LES QUATRE VOILIERS MYTHIQUES DE LA CLASSE DES 15 MJI À l’HONNEUR LORS DU TROPHÉE ROLEX 2017 
Dans trois mois, Les Voiles de Saint-Tropez seront une nouvelle fois l’épicentre mondial du yachting de tradition. L’occasion pour les passionnés et les marins du monde entier de faire un saut dans le temps pour redécouvrir de magnifiques voiliers qui ont marqué l’histoire de la voile. Point d’orgue de ce rassemblement emblématique, le Trophée Rolex met cette année à l’honneur la majestueuse classe des 15 MJI : les quatre voiliers mythiques The Lady Ann, Mariska, Tuiga et Hispania seront exceptionnellement réunis dès le 2 octobre pour quarte de régates dans le golfe de Saint-Tropez. 

Il ne reste plus que quatre yachts sur la vingtaine de 15 MJI jamais construits à faire perdurer la grâce, l’élégance et la rapidité de cette classe royale. Construits entre 1907 et 1917, ces monocoques conçus pour la course naviguaient à l’époque en Angleterre, en France, en Espagne et en Allemagne. C’est désormais en Méditerranée que les derniers représentants de cette catégorie mythique se livrent à de fabuleuses confrontations amicales. Ces élégants cotres auriques de 27 mètres ont la double particularité d’être de la lignée des plus belles unités de l’âge d’or du yachting et d’avoir été dessinés par William Fife. Ici les winches n’existent pas. Les nombreux équipiers présents à bord doivent allier leur force et leur coordination pour manoeuvrer les 377 m² de voiles. Un effort indescriptible mais ô combien nécessaire pour faire régater ces bateaux classiques. 

Tuiga, The Lady Ann, Mariska et Hispania sont donc les derniers survivants de cette époque. Grâce à de lourdes restaurations, ils continuent d’enchanter les équipiers qui naviguent à bord et les spectateurs qui s’émerveillent du balai nautique de ces voiliers hors d’âge. 


QUATRE MERVEILLES D’ARCHITECTURE NAVALE 
Hispania est une commande du Roi d'Espagne Alphonse XIII. Conçu en 1909 sur un plan de l'architecte naval William Fife comme ses trois adversaires, Hispania a changé plusieurs fois de propriétaire. Durant la Seconde Guerre mondiale, il a été réquisitionné par la Royal Navy pour la fabrication d’armes. Dans les années 1990, son épave a été retrouvée en Angleterre. Après une restauration complète au chantier de Fairlie Restaurations, la Fondation espagnole « Isla Ebusitana » a acquis le bateau en 2010 puis l’a remis à l'eau en 2011. 

Tuiga a été construit en 1909. Sister-ship d’Hispania, Il a été commandé par le Duc de Medinaceli d’Espagne pour régater contre le Roi Alphonse XIII. Le voilier a navigué ensuite en mer Cantabrique, à Cowes et en Norvège pendant douze ans avant d’être racheté par un armateur scandinave qui l’a laissé à quai pendant 30 ans. En 1994, le prince Albert II de Monaco, président du Yacht Club de Monaco, a racheté la coque de Tuiga en ruines et entrepris une rénovation intégrale. Voilier amiral du Yacht Club de Monaco, Tuiga participera au Trophée Rolex avec Pierre Casiraghi à son bord. 

The Lady Ann, yacht de 1912 commandé par George Coats, patriarche d’une grande famille de plaisanciers de Glasgow, a été vendu au milieu des années 1960. En 1999, il a subi un remaniement total de sa structure : son intérieur a été modifié avec l’installation d’un salon et de trois cabines dans le plus grand respect des matériaux de l’époque. 

Mariska est le troisième exemplaire de la classe. Construit en 1908, il est désormais le plus ancien représentant des 15 MJI. Ce voilier a été plusieurs fois modifié, notamment en « house-boat » aux Pays-Bas. Entre 2007 et 2009, il a été remis dans son état d'origine au chantier naval français « Les Charpentiers Réunis Méditerranée » à La Ciotat, où il a retrouvé son gréement. Son propriétaire actuel, le Suisse Christian Niels, participe à toutes les régates de la classe. 

PROGRAMME DU TROPHÉE ROLEX 
Lundi 2 octobre : accueil des voiliers de tradition. 
Mardi 3, mercredi 4, vendredi 6 et samedi 7 octobre : régates côtières dans la baie et au large de Saint-Tropez (à partir de 11h). 
Dimanche 8 octobre : remise des prix du Trophée Rolex. 

ROLEX, UN PARTENAIRE DE PREMIER PLAN 
Rolex a toujours cherché à s’associer à des activités qui, tout comme elle, sont caractérisées par l’excellence, la précision et l’esprit d’équipe. Tout naturellement, la marque s’est rapprochée du monde prestigieux de la voile en établissant un premier partenariat qui remonte à la fin des années 1950. Aujourd’hui, Rolex est Sponsor Titre de quelque quinze courses majeures au niveau international, parmi lesquelles la Rolex Sydney Hobart Yacht Race et la Rolex Fastnet Race, deux classiques de la course au large, le Rolex Farr 40 World Championship, une compétition de voiliers monotypes de haut niveau, sans oublier la Maxi Yacht Rolex Cup et la Rolex Swan Cup, deux rendez-vous nautiques particulièrement spectaculaires. La marque soutient également World Sailing (anciennement la Fédération internationale de voile) ainsi que de prestigieux yacht-clubs dans le monde entier, dont le New York Yacht Club aux Etats-Unis et le Royal Yacht Squadron à Cowes, en Grande-Bretagne. Mue par la passion de l’excellence, Rolex tient en haute estime le monde de la voile, resserrant toujours plus les liens pérennes témoignant de la constante recherche de la perfection qui unit les mondes de la voile et de l’horlogerie.