Benoît Lecigne n'est pas un inconnu pour les amateurs et collectionneurs de montres de luxe. Ce bourreau de travail passé par la direction d'une grande chaîne de bijouterie, puis par Corum et Vertu avant de rejoindre Hublot en qualité de Directeur de la marque pour la France, la Belgique et le Luxembourg en 2010, est un Dandy originaire des Hauts de France qui a relevé le défi, en 2015, de mener de front cette mission et la gestion du marché Royaume-Uni et Irlande. Les résultats probants de son action sur tous ces marchés ont encouragé la marque du groupe LVMH à lui manifester de nouveau sa confiance en 2016, en lui confiant l'Europe de l'Est, s'étendant de Prague à Oulan-Bator. Homme de défis, Benoît Lecigne n'a pas reculé devant la lourde tâche de ce cumul de responsabilités et a mené à bien sa mission. 


Aujourd'hui, Ricardo Guadalupe, via un communiqué que nous avons reçu, confirme cette confiance qu'il a en son fidèle Lieutenant, et lui offre de s’exprimer sur les marchés scandinaves en sus de ses précédentes responsabilités. Ceci en précisant que désormais Benoît Lecigne n'en référerait qu'à lui personnellement. Promotion qui ne dit pas son nom, ou lien intime qui unit les deux hommes ? Il n'en demeure pas moins que ce passionné d’horlogerie, de belles autos (il est membre de l’Automobile Club de France), d’élégance, et de Winston Churchill reprend à son compte une célèbre citation de ce dernier : « Je me satisfais aisément du meilleur ! ».

Voilà qui en dit long sur sa personnalité et qui augure de beaux résultats à venir. Nous lui souhaitons une belle réussite dans ses entreprises et ne manquerons pas de suivre son évolution. 

Thierry Gasquez