La rentrée des classes sonne également l’heure pour les grandes maisons horlogères de mettre sur le marché les modèles présentés sur les grands salons. C’est bien sûr le cas de Patek Philippe dont nous avions pu admirer à Baselworld les nouveautés 2016 dont voici un petit florilège.

Grande première, la complication Heure Universelle se voit cette année complétée de la fonction Chronographe dans un habillage très réussi d’or gris et cadran bleu guilloché main à la fois élégant et lumineux. Ce modèle 5930 est animé du calibre automatique 28-520 développé exprès pour lui.


La classique Heure Universelle est par la même occasion revisitée en douceur dans ce qui sera désormais la référence 5230 dont le boîtier passe de 39,5 mm à 38,5 mm.


L’aiguille des heures au design inédit caractéristique aidera les connaisseurs à faire la différence avec le modèle 5130 auquel ils étaient habitués. Ils identifieront aussi de manière plus subtile le nouveau guillochage du cadran inspiré d’une pièce du Musée Patek Philippe.


La nouvelle Heure Universelle est proposée en or gris/bracelet noir mais aussi en or rose/bracelet brun chocolat.


Pour sa part, le Chronographe 5170 s’élargit désormais de deux nouvelles déclinaisons en boîtier or rose cette fois : l’une en cadran argenté, l’autre en cadran noir.


Pour fêter le 20ème anniversaire de sa complication Quantième Annuel (gestion des fins de mois en 30 ou 31 jours), Patek Philippe décline cette année son modèle 5396 à guichets jour/mois dans une version à index chiffres Breguet en appliques.


Deux versions sont proposées : l’une en or gris/cadran anthracite soleil, l’autre en or rose/cadran opalin argenté.


Parmi les modèles à complication Quantième Perpétuel (gestion des fins de mois et années bissextiles), le nouveau 5327 est une évolution du classique 5140 sur la base du même calibre automatique 240Q avec un diamètre de boîtier porté de 37,2 mm à 39 mm et surtout lui aussi indexé avec des chiffres Breguet en appliques.


Les modèles en or jaune et or rose sont dotés d’un cadran laqué ivoire.


La version en or gris se marie elle avec un très beau cadran bleu roi.


Le modèle QP 5496 à aiguille de date rétrograde existait déjà en platine avec un cadran doré et des dates à plat. Le voici cette année doté d’un cadran argenté satiné peut-être une peu plus discret.




La particularité de cette nouveauté 2016 est ici bien mise en valeur : les chiffres de dates sont réalisés en appliques or rose, métal que l’on retrouve également au niveau des aiguilles, de la minuterie et des guichets.


Le même or rose très doux qui habille l’Aquanaut Travel Time 5164 et encadre joliment son cadran brun chocolat.


Nous n’avons pas eu le temps de voir dans le détail les nouveautés 2016 en Grandes Complications mais retenons que la Grandmaster Chime 5175 - qui avait marqué en 2014 de son boîtier unique gravé à la main et de ses 20 complications le 175ème anniversaire de la manufacture – entre aujourd’hui dans la collection courante sous la référence 6300. Voici l’envers de son boîtier réversible en attendant peut-être une présentation spécifique cet automne.


Du côté des nouveautés pour dames, Patek Philippe orne son modèle Calatrava 7200 en or rose d’une guirlande joaillière de 142 diamants sertis selon une technique inédite dite « Flamme » qui en rehausse encore l’éclat.


L’élégance de ce modèle Officier en 34,6 mm doit beaucoup à la finesse du boîtier qui abrite le calibre extra-plat 240 à micro-rotor. Le bracelet en alligator pourpre est quant à lui doté d’une boucle ardillon sertie de 26 diamants.


La Diamond Ribbon Joaillerie 4968 en or rose fait elle étinceler le bouquet final avec sa lunette et son cadran sertis d’une magnifique spirale de 587 diamants ! Les cornes et la boucle ne sont pas en reste. La voici près du modèle classique. Toutes deux sont animées du calibre manuel 215 à phases de lune.


Retrouvez tous ces modèles et l’ensemble du catalogue des nouveautés 2016 (y compris celles non présentées ici) avec leurs caractéristiques détaillées sur le site officiel Patek Philippe.

Merci à toute l'équipe Patek Philippe, et comme d’habitude à Ignazio pour son accueil et sa compétence !

Pour Passion Horlogère : Rédaction Luc J. / Photographies Michel H.