Edouard Meylan a des convictions et une bonne dose d’humour helvète underground pour les partager. Pour le CEO d’H. Moser & Cie, nul besoin en effet de définitions compliquées pour évaluer à coups de pourcentages l’origine suisse d’une montre. Ce qui compte avant tout, c’est la qualité intrinsèque des produits et la garantie de leur fiabilité.


Quoi de plus savoureux qu’une démonstration par l’absurde ? Nul ne pourra en effet nier que cette magnifique montre «Swiss Mad» réalisée à 100% avec des produits d’origine suisse - y compris son boîtier en véritable fromage Vacherin Mont-d’Or stabilisé et son bracelet en véritable cuir de vache - présentée dans sa boîte traditionnelle en véritable écorce d’épicéa, est en quelque sorte le parangon du Swiss Made ! Mais sera-t-elle pour autant la montre de vos rêves, celle que vous aurez plaisir à porter ?

Edouard Meylan a donc décidé de ne plus inscrire désormais la mention Swiss Made sur les montres H. Moser & Cie et de faire simplement la démonstration de leur qualité auprès de ses clients par l’information et la transparence sur leurs origines et méthodes de fabrication. C’est d’ailleurs encore une fois cette qualité que nous avons pu constater à travers les nouveaux modèles présentés au SIHH cette année.

Deux nouvelles pièces viennent rejoindre la collection Héritage inaugurée l’année dernière avec un somptueux Quantième Perpétuel inspiré d’une montre de poche Moser en émail bleu serti de diamants de la fin du XIXème siècle.


Il s’agit cette fois d’un Tourbillon 1 minute qui apparaît lorsque le clapet supérieur s’ouvre sur le cadran en émail grand feu blanc par pression sur le poussoir intégré à la couronne.


Le calibre HMC 802 dote l’Héritage Tourbillon de 3 jours de réserve de marche et est équipé du double spiral Straumann. Il est possible de l’admirer lorsque l’on ouvre le clapet inférieur et l’on découvre alors que c’est un mouvement automatique dont la masse oscillante en or rouge est gravé du blason de la marque. Ce modèle sera produit en édition limitée à 10 pièces.


L’Héritage Perpetual Moon reprend quant à elle le modèle de lune perpétuelle conçu par Andreas Strehler qui existait déjà au catalogue mais en l’habillant d’une livrée en or blanc aux flancs ornés d’émail grand feu bleu guilloché et au cadran émail grand feu blanc. Dotée d’une réserve de marche de 7 jours grâce à son double barillet, elle sera disponible dans une série limitée à 30 pièces.


Deux autres modèles de haute joaillerie retiennent l’attention. Le cadran de la Venturer Smoky Saphir est serti de 375 saphirs en taille ronde d’un bleu dégradé du plus foncé au plus clair vers le centre en rappel des fameux cadrans fumés de la marque.


Le boîtier en or blanc est quant à lui serti de 313 diamants totalisant 3,77 carats. L’édition de ce modèle sera limitée à 20 pièces


Autre très beau modèle serti, cette Endeavour Concept Guillochée en or blanc au cadran bleu soleillé limitée à 10 pièces et qui est également proposée en or rose non sertie.


H. Moser & Cie inaugure également en ce début d’année sa ligne Purity : après la série Concept identifiable par l’absence de toute inscription et index sur le cadran, cette nouvelle ligne se distingue par l’indication des seuls index aux quarts.

La Venturer Petite Seconde Purity lance la série avec ce modèle en or blanc au cadran bleu ciel fumé et bracelet en cuir de koudou.


L’autre modèle en or rouge se pare du célèbre cadran fumé Moser et d’un bracelet en koudou brun.

Mais pour fêter dignement le «Moser Day» ce 28 février 2017, rien de tel qu’un Quantième Perpétuel Purity - apte à gérer automatiquement le saut de date en fin de mois, y compris les années bissextiles – dans sa nouvelle interprétation au design moderne et lignes claires, évidemment sans inscription sur son cadran bleu nuit inscrit dans un boîtier en or blanc.


Notons que l’emblématique Quantième Perpétuel Moser a également été édité récemment dans une série de 5 pièces exceptionnellement en acier et aiguilles bleuies, un must dans la collection.


Mais la manufacture de Schaffhausen ne fait pas qu’illustrer son histoire à travers la gamme Héritage ou revisiter ses modèles phares. Elle sait aussi innover techniquement comme à travers la collaboration avec sa société sœur Precision Engineering AG qui vient de développer le PE5000, un nouvel alliage de nobium et de titane permettant de réaliser des spiraux paramagnétiques et résistants aux chocs.


C’est la Venturer Petite Seconde XL qui a le privilège d’étrenner ce nouveau spiral dans une série de 10 pièces en or blanc au cadran bleu et dégradé de noir fumé. Pour marquer l’innovation du spiral PE5000, le pont et la roue de balancier ont reçu un traitement de surface spécial de couleur bleu qui l’identifie visuellement tout en lui donnant un petit cachet supplémentaire.


Enfin, “last but not least”, la Swiss Alp Watch Minute Rétrograde associe le boîtier rectangulaire de la Swiss Alp Watch au calibre Hautlence HL2.0 dans une collaboration au design très contemporain entre les deux marques soeurs du groupe MELB Holding.


Les heures sautantes en chiffres romains y défilent sur un système de chaîne articulée tandis que l’aiguille bleuie parcourt le secteur des minutes sur un disque en émail grand feu blanc avant de revenir instantanément à zéro selon un mouvement rétrograde. L’indicateur de la réserve de marche de 45 heures est également visible à 6h sur le cadran.

Les fenêtres saphir permettent d’admirer les différents mécanismes en fonctionnement : le dispositif de remontage automatique avec sa masse oscillante originale, l’ensemble spiral-échappement Precision Engineering AG intégré à l’organe réglant qui opère une rotation de 30° à chaque changement d’heure, le système d’entraînement des heures.



Ce modèle sera produit dans une série limitée à 10 pièces en or blanc


Pour plus d’informations et de détails techniques sur les collections, merci de vous reporter au site de la manufacture H. Moser & Cie

Pour Passion Horlogère : Rédaction Luc J. / Photographies Michel H. et H. Moser & Cie