Jeudi 24 fevrier Passion Horlogère organise une rencontre à Paris autour de la thématique « Les montres de l’aventure sous-marine ». Pour cette occasion, nos plus belles plongeuses seront de sortie et nous aurons l’immense plaisir d’avoir la présence d’un scaphandrier de l’extrême ayant réalisé des expériences pour la COMEX et étant toujours en activité dans le milieu subaquatique. Ce professionnel passionné d’horlogerie partagera son expérience avec les participants à la soirée, entre récits d’exploits et anecdotes des profondeurs.
Cette soirée organisée dans un restaurant parisien est ouverte au public désireux d’y participer. Mais attention, le nombre de place est très limité.




Passion Horlogère remercie les participants à cette soirée en hommage à tous les scaphandiers qui sont les acteurs de l 'aventure sous-marine et à leurs précieux garde-temps.

Nous remercions tout particulièrement :

- Willy LOPES , scapahandrier en activité en Afrique et plongeur expérimentalde l 'expérience HYDRA-LUDION II pour la COMEX ,
- ROLEX , représenté par Monsieur Jérôme SELLA , Délégué Technique ROLEX France,
- Stephan CIEJKA , Rédacteur en Chef de la Revue des Montres ,
- Gérard VAUTRIN , Expert en horlogerie, Olivine Prestige ,
- Raphaëlle LEFRANC , Revues OCTOPUS et Plongeur International ,
- Claire HOFMANN , Maison TAJAN
- Géraldine RICHARD , Maison TAJAN





"Dans le milieu de la plongée professionnelle, ces hommes ne sont pas considérés comme des plongeurs de l 'extrême. Et même si ce qu 'ils font peut nous paraître extraordinaire, il faut savoir que tout est très bien encadré et de nombreuses procédures sont établies afin de garantir un niveau de sécurité optimum. Reste que Willy LOPES, qui arbore au poignet une Rolex Sea Dweller COMEX, souvenir d 'une fantastique épopée, est l 'un des grands aventuriers de la la plongée profonde expérimentale moderne. "




"Willy a commencé sa carrière il y a 15 ans. En effet, suite à l 'expérience Hydra 8 qui amena en mars 1988 Théo Mavrostomos a battre le record de plongée en Méditerranée au cours d 'une plongée expérimentale à l 'hydreliox en descendant à la profondeur de -534m, Willy a tout lâché pour se lancer dans l 'aventure, séduit par le caractère exceptionnel de cet exploit. Pour mémoire, Théo Mavrostomos détient toujours le record de plongée simulée en caisson hyperbare en descendant à -701m (Hydra X) le 20 novembre 1990 dans le CEH de la COMEX. "



Willy LOPES

"À la sortie du cours de scaphandrier il a été recruté par un ancien de la COMEX pour réaliser des soudures hyperbare dans le Golfe Persique, et c 'est là qu 'il a rencontré Théo pour la première fois. Willy est le dernier soudeur hyperbare formé par les anciens de la COMEX. "



Stephan Ciejka, La Revue des Montres, en conversation avec Gérard Vautrin, Olivine Prestige

"Willy est resté 3 ans à Dubaï puis ensuite est retourné en Afrique de l 'Ouest pour Stolt Comex Seaway où il a réalisé un grand nombre de plongées profondes à un rythme qui le distinguait des autres plongeurs.
Cette caractéristique lui a permis d 'intégrer l 'équipe expérimentale de la COMEX. Car parmi les critères de sélection, un très important était celui du nombre de plongées réalisées à différentes profondeurs. Ce qui pour sa part était de l 'ordre de 9 à 10 mois Offshore, si on considère 3 heures de plongée en moyennes par jour et ce 7 jours sur 7 pendant 10 mois, … le calcul est vite fait ! "



A gauche, Raphaëlle Lefranc, revue Octopus et Plongeur International

"Donc, à la vue de son carnet de plongée, son profil a très vite fait surface. Et lorsque Monsieur Henri-Germain Delauze a demandé à Théo qui il verrait pour l 'accompagner sur la future expérience hydra-ludion II, Théo a tout de suite demandé que Willy soit son binôme.
Mais à cette époque notre ami travaillait en Angola sur un RIG de forage en saturation. "



Willy LOPES

"Ils ont toutefois réussi à le localiser grâce à son épouse, et un accord a été trouvé avec la compagnie qui l 'employait pour le faire revenir en urgence en France. "




"4 jours après son retour, il se retrouvait saturé à 200 mètres de profondeur pour réaliser cette expérience unique au monde qui consistait à réaliser le plus grand ludion du monde sous hydrogène / oxygène… mélange qui à plus de 4% d 'oxygène devient instable et explosif.
Le ludion est la distance qui est autorisée à faire en dessous et au dessus du niveau vie sans faire de palier. Sur cette expérience Willy et ses coéquipiers ont réalisé un ludion négatif de 90 mètres !! (Niveau vie à 200 mètres, plongée à 290 mètres pendant 4h30 avec tests psychomoteurs et physiques, puis remontée sans paliers. « De vrais petits rats de laboratoire !!! » selon Willy.) "




"Ils ne sont qu 'une poignée de plongeurs à avoir plongé sous hydrogène. Ces pionniers sont de fait entrés dans l 'Histoire de la plongée professionnelle avec la reconnaissance que cela induit.
Par la suite Willy est intervenu sur bon nombre de chantiers un peu particuliers et grâce à son expérience il se retrouve aujourd 'hui à la tête d 'une compagnie de travaux sous-marins.
Pour ses clients il est une référence de qualité et de professionnalisme et il a toute leur confiance pour mener à bien les travaux à effectuer. "




"Plusieurs autres aventures lui ont été proposées sans toutefois pouvoir toujours se réaliser. Ceci pour des raisons techniques ou d 'autorisations administratives. Comme par exemple la plongée dans la Fontaine du Vaucluse pour assister Pacal Bernabé. Ce dernier voulait que Willy réalise pour lui la mise en place des relais bouteilles afin qu 'il effectue une plongée autonome à - 300 mètres. Pascal s 'est naturellement adressé à Willy compte tenu de son l 'expérience et de son haut niveau de maîtrise. En effet, il faut garder à l 'esprit que pour réaliser de telles performances, un entraînement régulier en profondeur est impératif afin de s 'habituer à la narcose et surtout entraîner sa force mentale a garder le sang froid pour ne pas paniquer et ainsi risquer la mort. Dans ce genre d 'entreprise l 'erreur n 'est pas permise... "



Jérôme SELLA, Délégué Technique ROLEX France


Récit Emmanuel LACROIX & Thierry GASQUEZ suite à un entretien avec Willy LOPES


La ROLEX Sea Dweller 16600 appartenant à Willy LOPES et ayant effectué l 'expérience HYDRA LUDION II (profondeur de 290m) :




Thierry GASQUEZ
Président
 
 
 
Vous découvrirez dans ce film réalisé par Willy LOPES les conditions de travail des scaphandriers professionnels. Ceux pour qui Rolex réalise ses plongeuses professionnelles : Submariner, Sea Dweller, Sea Dweller Deep Sea
Ce sont ces montres qui étaient utilisées par les plongeurs de la COMEX (Submariner & Sea Dweller)




Cliquez ici pour télécharger la présentation de Willy Lopes dont voici quelques extraits :





 

 

Depuis le début du mois d 'avril vous pouvez trouver en kiosque la revue Octopus, un magazine trimestriel qui s 'adresse aux plongeurs experts. Outre le très documenté article consacré à Bob MALOUBIER que certains d 'entre nous ont eu la chance de rencontrer lors de l 'exposition "Fifty Phatoms " organisé par Blancpain,




vous trouverez en page 4 un petit article parlant de la rencontre organisée par Passion Horlogère avec Willy LOPES, scaphandrier toujours en activité, qui nous a fait partager son expérience et admirer sa fabuleuse 16600 COMEX.




Quand 2 passions se rejoignent...

Bonne lecture !!