120 heures de réserve de marche en un coup d’œil
Spécialiste de la montre mono-aiguille, la marque allemande MeisterSinger enrichit sa collection premium Circularis en dévoilant, au salon Baselworld, un nouveau modèle doté de l’affichage de la réserve de marche. Particulièrement utile au quotidien pour un garde-temps mécanique à remontage manuel, cette complication horlogère assure à son porteur une extrême fiabilité… avec style.

Un affichage de réserve de marche, simple et fonctionnel
Elément phare de cette pièce horlogère, l’affichage de la réserve de marche apparaît discrètement sur le cadran par la présence d’une aiguille via une ouverture semi-circulaire graduée en heures. A l’image d’une jauge de voiture qui évite la panne d’essence, elle permet de surveiller l’autonomie de la montre pour empêcher qu’elle s’arrête. Un simple regard suffit pour savoir si elle a une réserve de marche suffisante, même après un week-end entier sans l’avoir portée. Le positionnement de l’aiguille indique également le bon moment pour remonter la montre : ni trop tôt lorsqu’elle dispose de suffisamment d’énergie, ni trop tard lorsqu’elle s’est déjà arrêtée. 

Un modèle, quatre versions
Fidèle à l’esthétique minimaliste des montres MeisterSinger, la Circularis Réserve de Marche concilie précision et lisibilité, au gré d’une combinaison de couleurs finement maîtrisées et caractéristiques des garde-temps de la marque.

Dotée d’un boîtier en acier inoxydable de 43 mm de diamètre, elle est proposée avec un cadran décliné en quatre teintes – ivoire, gris anthracite soleillé, noir, opaline argenté – rehaussant, par un jeu de contraste, la mono-aiguille et les marqueurs horaires enduits de substance luminescente. D’un blanc éclatant sur les versions de couleur gris anthracite et noir, ils sont d’un bleu profond sur les fonds blanc et ivoire. Les index, quant à eux, renforcent la visibilité de l’ensemble en se détachant distinctement par leur teinte - blanc, bleu ou or – parée d’une finition brillante.

Complétée d’un guichet date à 3 heures, la Circularis Réserve de Marche s’inscrit clairement dans une philosophie libérée du joug du temps avec son indication horaire à cinq minutes près. 

Un mouvement mécanique à remontage manuel avec 5 jours d’autonomie
Afin de pouvoir intégrer au cadran l’affichage de la réserve de marche, MeisterSinger a retravaillé son premier mouvement mécanique à remontage manuel, développé en interne (MSH01), pour sortir un nouveau calibre : le MSH02. Bénéficiant de caractéristiques identiques, celui-ci est à la hauteur des attentes esthétiques et fonctionnelles exigées par la marque.

Embarquant deux barillets, ce calibre à remontage manuel de 14 lignes ½ assure une réserve de marche de 5 jours. Grâce à leur montage en série, l’énergie transmise aux rouages est plus homogène qu’avec un seul barillet, ce qui permet d’obtenir une marche d’une précision extrême : un point capital pour les montres MeisterSinger. Etant équipées d’une seule aiguille, la précision de cette dernière est donc plus qu’importante. En complément, une roue de minuterie, dotée d’un pignon à ressort, a été intégrée afin d’éliminer pour ainsi dire le jeu de l’aiguille. Les férus d’horlogerie apprécieront ses finitions très soignées, visibles à travers le fond transparent du boîtier : phases anglées et polies à effet miroir, gravures ornées d’or sans oublier le pont de rouage dont la géométrie inhabituelle donne au mouvement son aspect unique. 


Sur cette base, le MSH02 a été équipé en plus d’une fonction réserve de marche. Son indication se fait grâce à un astucieux système de différentiel venant mesurer la charge des deux barillets.

Raffinement extérieur, beauté intérieure . . . cette MeisterSinger est finalisée d’un élégant bracelet en cuir d’alligator dont la teinte gold, brune ou noire, a été soigneusement sélectionnée pour mettre en valeur chacun des modèles, disponibles à la vente dès le mois de juin.

MeisterSinger en quelques mots . . . 
Fondée en 2001 par Manfred Brassler, la marque horlogère MeisterSinger impose une vision de la lecture de l’heure simplifiée par mono-aiguille, renouant avec les premières origines de la montre. En effet, la lecture de l’heure via un seul segment remonte à l’antiquité et aux tous premiers cadrans solaires. Ce n’est qu’à l’aube du 18ième siècle que la deuxième aiguille fait son apparition. . . 
Aujourd’hui, cette marque allemande (dont le siège social est basé à Münster) de qualité Swiss Made (montres produites à Bienne) est présente dans 29 pays et a été récompensée par de nombreux design awards. 

Descriptif 

Boîtier :
acier inoxydable
verre saphir
fond transparent vissé (4 vis)
43 mm de diamètre
étanche à 50 mètres

Cadran : ivoire, gris anthracite soleillé, noir, opaline argenté

Fonctions : heures, minutes, date, réserve de marche 

Mouvement mécanique à remontage manuel, calibre MSH02
28 800 A/h ; 27 rubis
côtes circulaires avec phases anglées et polies
platine, ponts et coqs rhodiés
vis bleuies
réserve de marche : 120 heures

Réf : CCP301 (Opaline argenté) ; CCP302 (noir) ; CCP303 (ivoire) ; CCP317G (gris anthracite soleillé / lunette acier) ; CCP317GLG (gris anthracite soleillé / lunette or 18 carats)

Prix de Vente Public conseillé :
acier : 5.490 €
acier avec lunette or 18 carats : 6.950 €

www.meistersinger.com