Chronographe conçu par Jack Heuer en 1962, l’Autavia fait son retour sur la scène horlogère en 2017 avec une réédition fidèle à l'originale qui plaira à tous les fans de montres vintage animées par une technologie dernière génération. 

Mythique chronographe de pilote conçu par Jack Heuer en 1962, le chronographe TAG Heuer Autavia fait son grand retour sur la scène horlogère.



1933 : Heuer conçoit le premier compteur de bord pour voitures de course et avions : l'Autavia, contraction d’"AUTomobile" et d’"AVIAtion". 1962 : Jack Heuer, quatrième génération à la tête de l’entreprise, conçoit son premier chronographe bracelet pour pilotes pour lequel il reprend cette dénomination. Cette pièce a marqué l’histoire de l’horlogerie et a été porté par les plus grands pilotes de Formule 1 des années 1960 et 1970. 

De Jo Siffert, à Mario Andretti, de Gilles Villeneuve à Jacky Ickx, l’Autavia est la montre indispensable des champions. Commercialisée jusqu’en 1986, elle a été déclinée en plus de 80 versions bicompax et tricompax qui ont toutes remporté un franc succès. Des modèles aujourd'hui particulièrement convoités par les collectionneurs. 



Après avoir relancé en 2016 la Monza, autre icône horlogère de Heuer liée à l'automobile, la manufacture suisse vient de dévoiler la nouvelle Autavia. 



Pour faire revivre cette icône, TAG Heuer a innové en lançant à Baselworld 2016 une grande opération participative sur internet - « The Autavia Cup » - pour consulter la communauté des fans et collectionneurs de la marque sur son futur design. Une première du genre en horlogerie qui avait pour objectif de choisir le modèle historique Autavia qui ferait l’objet d’une réédition. Plus de 50 000 internautes ont plébiscité, parmi 16 propositions, la réédition de l’Autavia Réf. 2446 Mark 3 « Rindt » de 1966 portée par le célèbre champion du monde de F1 autrichien Jochen Rindt.

Les fans de ce modèle qui puise ses racines dans la course automobile retrouveront dans cette New Autavia l’ADN et les codes esthétiques de l’originale… subtilement modernisés. Fidèle réédition contemporaine rappelant l'âge d'or du sport automobile, la nouvelle Autavia se pare d'un boîtier en acier poli de 42 mm de diamètre, plus imposant et plus contemporain que celui de la première Autavia (39 mm). Étanche à 100 mètres, il est coiffé de la fameuse lunette crantée bidirectionnelle en aluminium noire graduée sur 12 heures. Il est pourvu d'une couronne cannelée et de deux petits poussoirs ronds, typiques des montres des années 1960-1970. Les cornes biseautées maintiennent un bracelet métallique sept rangs « grains de riz » d’inspiration 1960 ou un bracelet en cuir de veau vieilli à surpiqûres écrues. 

Le cadran noir frappé des logos Autavia et Heuer est pourvu d'aiguilles glaives et d'index appliqués en acier poli avec matière luminescente beige assortie au bracelet. Les trois grands compteurs blancs azurés permettent une parfaite lisibilité de la fonction chrono et de la petite seconde. Rappel du modèle des années 1960, le rehaut supporte une minuterie avec des subdivisions observant la règle ergonomique « 1/3-2/3 » élaborée par Jack Heuer pour plus de lisibilité et de précision. 

Un discret guichet de date a été ajouté à 6 heures. Il est surmonté de l'inscription « Heuer 02 » qui rappelle que cette réédition est animée par un mouvement de manufacture dernière génération : le puissant calibre automatique Heuer 02, fréquencé à 4Hz pour une réserve de marche de 75 heures. Il intègre une roue à colonnes et un embrayage vertical, gages de précision du chronographe. Ses finitions soignées sont visibles par le fond en saphir du boîtier. 

Futur collector, l’Autavia nouvelle génération est disponible dès aujourd'hui en boutiques au prix de 4.600 €. TAG Heuer accompagne ce revival de la sortie du livre « Autavia – Story of an Icon », qui permet aux lecteurs de se plonger dans l’histoire de cette montre légendaire.



Caractéristiques techniques

Boîtier
 : 42 mm de diamètre, acier inoxydable poli, étanche à 100 mètres, verre saphir bombé traité antireflet, lunette tournante bidirectionnelle en aluminium noir poli avec échelle 12 heures, tournante bidirectionnelle, fond vissé en acier poli muni d'un verre saphir, couronne cannelée en acier, poussoirs ronds en acier poli ;
Cadran : noir opalin tricompax, rehaut noir avec minuterie, index rhodiés appliques polis et satinés sur le dessus revêtus de SuperLuminova beige, aiguilles des heures et minutes rhodiées et SuperLuminova beige, aiguille centrale des secondes du chronographe laquée blanche, totalisateurs 12 heures et 30 minutes du chronographe blancs azurés à 9h et 3h avec aiguilles polies plaquées or noir, compteur de la petite seconde blanc azuré à 6h avec aiguille polie plaquée or noir, guichet de date à 6h ;
Mouvement : calibre Heuer 02 à remontage automatique, 168 composants, 33 rubis, fréquence de 28800 alternances/heure (4 Hz), réserve de marche de 75 heures ;
Fonctions : heures, minutes, petites secondes, chronographe, date ;
Bracelets : cuir de veau vieilli brun avec surpiqûre écrue / acier « grains de riz » 7 rangs, boucle déployante en acier poli avec boutons-poussoirs à double sécurité  et logo Heuer ;
Références : CBE2110.FC8226 (cuir) / CBE2110.BA0687 (acier).
Prix : 4.600 € (cuir).

Rémy Solnon pour Passion Horlogère