Une dizaine de membres de l’association Passion Horlogère ont pu assister à une présentation des nouveautés Omega 2015 dans la boutique de Paris située rue Saint-Honoré.
C’est la directrice en personne, Mme Bénédicte Van Der Bauwede, assistée de l’horloger de la boutique, qui a accueilli les passionnés d’horlogerie dans l’espace VIP.


Mme Van Der Bauwede et Fumi présentent les modèles 2015

La présentation a débuté par la version or de la Globemaster. Cette montre, inspirée des  premiers modèles Constellation, a conservé le cadran « pie pan » et possède une lunette cannelée.
Elle fait partie des premières montres à obtenir le tout nouveau statut de « Master Chronometer ». Ce nouveau certificat a été établi par l’Institut Fédéral de Métrologie et nécessite cinq semaines de tests et vérifications. La Globemaster est ainsi la toute première montre à être soumise à ces nouveaux tests qui, en plus de mesurer les performances d’un garde-temps dans des conditions d’utilisation quotidienne, mettent à l'épreuve son fonctionnement lorsqu’il est exposé à d’intenses champs magnétiques (15’000 gauss). Toute marque horlogère peut soumettre ses montres à ces tests approuvés par METAS et recevoir le titre de "Master Chronometer", un titre qui fait état non seulement de la qualité du mouvement mécanique, mais également de la qualité de la montre toute entière.






Cette fin d’année 2015 verra la sortie de la 24ème aventure cinématographique de James Bond. Le célèbre héros de Sa Majesté portera pour l’occasion une Seamaster Aqua Terra dont le cadran mosaïque et l’aiguille des secondes reprennent les armoiries de la famille Bond.


Le choix des couleurs, jaune et bleu, fait référence aux couleurs du blason de la famille Bond. Il rappelle également le bleu de la montre Seamaster Skyfall de l’opus précédent, le jaune quant à lui évoquant la protection jusqu’à 15 000 Gauss.


Le fond transparent laisse admirer le merveilleux travail réalisé sur la masse oscillante ainsi que le calibre Omega 8507. La masse oscillante est composée de quatre parties. La partie extérieure comporte le secteur lourd en métal dur qui assure les rotations de la masse oscillante. Celle-ci est ajourée de façon à rappeler l’intérieur du canon de l’arme de James bond, soit le Walter PP. Au centre, on retrouve le culot de la douille frappé du nom de l’espion.




Le boîtier, étanche à 150 mètres et résistant aux champs magnétiques jusqu’à 15 007 Gauss,  est en acier et son diamètre est de 41,5 mm.
Produite en série limitée à 15 007 exemplaires, cette montre bénéficie d’une garantie de quatre ans.

La présentation continue avec une Speedmaster commémorative du 45ème anniversaire du sauvetage de la mission Apollo XIII. Un incident technique obligé les astronautes a abandonner la mission. L'électronique de bord étant défaillante, ils ont utilisé leur montre Speedmaster pour mesurer les 14 secondes de modification de trajectoire nécessaire pour retourner sur la Terre.
Omega s’est vu décerner un Silver Snoopy Award par la NASA pour sa contribution au succès du programme Apollo.


Sur ce modèle, on peut voir Snoopy dans le compteur situé à 9 heures avec cette citation « Failure is not an option » (l’échec n’est pas permis) et sur le cadran, en zéro et quatorze secondes, on peut lire  « What could you do in 14 seconds? » (Que pourriez-vous faire en 14 secondes ?). Une allusion à la durée de la variation de trajectoire mesurée par les astronautes d'Apollo 13 à l'aide de leur appareil de chronométrage de bord improvisé : l'OMEGA Speedmaster.



La Speedmaster Apollo 13 Silver Snoopy Award est éditée en série limitée à 1 970 exemplaires.

Omega propose cette année une nouvelle version de la Speedmaster 1957, différente de celle produite deux ans plus tôt, notamment par ses index en creux partiellement incrustés de Super-LumiNova vintage émettant un halo vert. Les aiguilles des heures et minutes sont également nouvelles. Le calibre OMEGA Co-Axial 9300 est visible à travers le fond du boîtier en verre saphir résistant aux rayures.




Toujours dans la gamme Speedmaster, la White Side of the Moon est réalisée dans un boîtier en céramique blanche. Le cadran, la lunette et les poussoirs sont également en céramique. La pointe rouge de l’aiguille des secondes du chronographe vient égayer le cadran.


Du côté des plongeuses, voici une nouvelle version de la Ploprof que plusieurs d’entre nous ont trouvé très jolie.




Pour la gente féminine, Omega propose la montre De Ville prestige Dewdrop. Une montre élégante avec un bracelet bijou en or au fermoir papillon. Le cadran de nacre blanche est décoré de papillons dans sa version luxe et la lunette est sertie de diamants dans les deux versions.




Pour les couples aimant arborer une montre identique au poignet, Omega propose ces versions de la collection De Ville :




Omega sera le chronométreur officiel de la XXXIième Olympiade qui aura lieu à Rio au Brésil en 2016. Une montre au format « Bull-head » dédiée à ces Jeux olympiques est réalisée en 316 exemplaires. 3 faisant référence à la troisième présence du golf lors d’une Olympiade et 16 pour l’année 2016.






Cette version or de la Speedmaster est très désirable et a charmé beaucoup de membres de l’association.




La représentante féminine de l’association est quant à elle tombée sous le charme de cette version de la De Ville. Le cadran nacré blanc et la lunette sertie de diamants y sont certainement pour quelque chose.




Passion Horlogère remercie vivement Mme Bénédicte Van Der Bauwede et son équipe pour leur accueil et leur disponibilité durant cette présentation qui a permis de voir un large panel des nouveautés Omega 2015.

Textes et Photos : Michel PV pour Passion Horlogère