Les vacances sont enfin là ! Beaucoup d'entre vous vont rejoindre des destinations ensoleillées en bord de mer. Pour vous accompagner tout au long de l'été et vous adonner sans limites à tous les sports nautiques, de la natation à la plongée, en passant par la voile, je vous propose de découvrir une nouvelle montre de plongée au style décontracté et sport-chic , bien dans l'esprit des autres collections Briston. La jeune marque française, fondée en 2013 par Brice Jaunet, s'est fait connaître grâce à de jolies montres associant élégance sportive et style décontracté aux tarifs étudiés. Le succès est au rendez-vous.


La Clubmaster Diver marque une nouvelle étape dans la vie de la jeune marque chic et branchée en étant sa toute première montre de plongée mais aussi sa toute première montre animé par un mouvement automatique. 


On retrouve dans les douze modèles de la collection "Diver" le design et les matériaux qui ont fait le succès des précédentes montres: un boitier de forme coussin et un matériaux inédit en horlogerie  : l'acétate de cellulose "écaille de tortue", la même matière utilisée pour certaines lunettes de soleil.


Le boîtier de 42x42 mm, étanche jusqu'à 200 mètres, est proposé en trois versions : en acétate sur bracelet NATO en nylon très "vintage", en acier brossée sur bracelet caoutchouc plus sportif ou en acier poli sur bracelet en cuir vieilli très classique. Les bracelets interchangeables sont disponibles en plusieurs coloris. Cette version "Diver" se distingue par deux couronnes vissées. Celle à 4 heures sert au réglage de régler l’heure et la date alors que celle à 2 heures permet d'actionner la lunette interne bidirectionnelle indispensable pour mesurer le temps de plongée. 


Protégé par un verre minéral durci à la surface bombée, le cadran brille par sa parfaite lisibilité même dans l'obscurité des profondeurs ou de la nuit. Les index polis, les aiguilles "bâtons", la pointe de l’aiguille des secondes et les index de la lunette interne sont recouverts de SuperLuminova blanc. On a le choix entre quatre coloris : noir, gris, bleu marine ou bleu clair. La date s'affiche discrètement à 3 heures. 


Pour  son premier modèle animé par un moteur mécanique, Briston a choisi un calibre Seiko NH35A à remontage automatique,  un mouvement reconnu pour sa fiabilité et sa précision. Il oscille à la fréquence de 21600 alternances/ heure (3 Hz) et dispose d’une réserve de marche de 41 heures. 

La Briston Clubmaster Diver a tout pour devenir le succès horloger de l'été. Une montre tendance et fun qui s'affiche à des tarifs très doux : 480€ en acétate, 500€ en acier brossé et 520€ en acier poli. 




Caractéristiques techniques

Boîtier :
 42 x 42 mm, acétate de cellulose « écaille de tortue » / acier inoxydable 316 L brossé / acier inoxydable 316 L poli, étanche à 200 mètres, verre minéral K1 durci bombé, couronnes vissées et gravées du logo "Briston" en acier à 2h pour tourner la lunette interne et 4h pour régler l'heure et la date ;
Cadran : noir / gris / bleu marine / bleu clair avec finition mate, aiguilles "bâtons" des heures et des minutes en rhodium avec inserts luminescents blancs en Superluminova C1, aiguille des secondes laquée blanche avec pointe en forme de flèche luminescente, index appliqués polis avec inserts luminescents blancs en Superluminova C1, lunette interne bidirectionnelle, guichet de date à 3h ;
Mouvement : calibre Seiko NH35A à remontage automatique, 21600 alternances par heure (3 Hz), 24 rubis, réserve de marche de 41 heures ; 
Fonctions : heures, minutes, secondes, date, indication du temps d’immersion ;
Bracelets : interchangeables en caoutchouc / NATO en nylon / cuir de veau, boucle ardillon en acier.
Prix : 480 € (acétate) / 500 (acier brossé) / 520 € (acier poli).

Rémy Solnon pour Passion Horlogère