La manufacture qui monte, qui monte… H. Moser & Cie a profité du dernier Baselworld pour nous présenter ses nouveaux modèles à seconde centrale dotés d’un mouvement automatique. Elle continue ainsi d’étoffer ses collections masculines, sans oublier pour autant les dames friandes de calibres mécaniques.


L’Endeavour Centre Seconds Automatique offre des proportions idéales dans le nouveau boîtier 40 mm de la gamme, aujourd’hui proposé en or blanc ou en or rouge. Ici dans sa version en or blanc sur un bracelet en koudou, ce modèle est destiné à devenir le fer de lance d’une série qui devrait faire notre bonheur au fur et à mesure de l’intégration de modules complémentaires.


Côté cadran, juste l’essentiel avec les index et le nom de la marque. Mais toujours, telle une signature, ces extraordinaires coloris fumés qui ravissent les fans et constituent désormais l’un des éléments distinctifs de la maison H. Moser & Cie, comme ce superbe Funky Blue !


La nouveauté est donc aussi côté verso avec l’entrée dans la gamme Endeavour du récent calibre automatique à remontage bidirectionnel HMC 200. Un calibre entièrement conçu, développé et produit en interne avec son organe réglant manufacturé par Precision Engineering AG et bénéficiant d’une réserve de marche de 72 heures minimum.


L’occasion d’admirer la décoration en doubles côtes particulières à Moser et la masse oscillante en or gravée du mouvement à travers le fond saphir


Quatre combinaisons sont proposées pour ce modèle Endeavour Seconde Centrale automatique. De gauche à droite :

- or rouge, cadran gris fumé et bracelet alligator brun
- or rouge, cadran Midnight Blue et bracelet alligator brun tressé
- or blanc, cadran gris fumé et bracelet alligator noir
- or blanc, cadran Funky Blue et bracelet en cuir de koudou


C’est également le nouveau calibre HMC 200 qui anime la version acier de la Pioneer Seconde Centrale automatique. Son allure sportive décontractée est soulignée par quelques détails notables. En effet, ses index sont surmontés de points luminescents et ses aiguilles ont un dessin profilé en partie squeletté tout en étant recouvertes de Superluminova pour faciliter la lecture de l’heure dans l’obscurité. Étanche à 120 mètres et montée sur bracelet caoutchouc, cette Pioneer peut aussi passer sous l’eau sans dommages.



Son boîtier de 42,8 mm de diamètre ouvre sur un magnifique cadran fumé Midnight Blue caractéristique et qui se marie parfaitement avec l’acier







Comme pour l’Endeavour, le calibre automatique HMC 200 confère à cette Pioneer une appréciable réserve de marche de trois jours



Voici d’ailleurs les deux modèles côte à côte…


Encore plus grande avec ses 43 mm de diamètre, la Venturer XL Cosmic Green se pare d’un cadran au vert lumineux qui apparaît pour la première fois dans les collections H. Moser et Cie.


Cette Venturer petite seconde or blanc en édition limitée de 50 exemplaires est assortie du cadran Purity dont l’originalité est de n’être ornée que des index aux quarts sans autre ajout. L’indicateur de la réserve de marche de trois jours offerte par le calibre manuel HMC 327 est cependant disponible au verso du mouvement non loin de la signature et du blason de la manufacture.



La Venturer Petite Seconde XL Purity Cosmic Green ici près de l’Endeavour, toutes deux avec leur bracelet en cuir de koudou


Nous avons par ailleurs retrouvé avec plaisir à Bâle une autre belle nouveauté de ce début d’année, présentée en version Concept et cadran guilloché bleu dans la gamme Endeavour – ici dans l’édition limitée à 10 pièces en or rose sur cuir d’alligator bleu.






Et comme Edouard Meylan, le CEO de la marque, cherche à combler aussi ces dames, ce modèle existe également avec lunette sertie de diamants, que ce soit ici sur cette autre version en or blanc sur satin bleu (non limitée) ou dans l’édition limitée en or rose.


En or rose ou blanc, lunette nue ou sertie, cette Endeavour Concept guillochée bleue est animée du calibre manuel HMC 321 de trois jours de réserve de marche.


Quant à la Venturer Smoky Sapphire scintillante de ses 375 saphirs bleus et 313 diamants de différentes tailles, la voici dans toute sa splendeur, aussi belle de face que de profil.




Retrouvez également les autres nouveautés Moser de début 2017 ici sur Passion Horlogère. Et pour plus d’informations ou de détails techniques sur les collections, sur le site H. Moser et Cie.

Merci encore à notre ami Nicholas Hofmann pour son accueil amical et son expertise enthousiaste !




Pour Passion Horlogère : Rédaction Luc J. / Photographies Jak’s et H. Moser & Cie