La Patek Philippe de Charles



Après ma dernière rencontre avec notre ami Charles celui-ci me confia une montre de famille ne sachant si celle-ci était réellement une Patek Philippe. N 'étant pas spécialiste de cette marque, je préfère m’en assurer.

Une belle montre en or, avec un mouvement simple mais apparemment de bonne qualité.




La boite est un peu « cabossée », et la bélière ne tiens plus. Une montre qui a été utilisée régulièrement.





Le cadran accuse les années, avec de nombreuses et fines fêlures qui attestent qu’elle n’a pas séjourné dans une table de nuit, ou utilisée uniquement pour les mariages ou les communions.







Les aiguilles des heures et minutes, ne sont pas d’origine et devaient être en or. 
Comme sur cette photo.




Le cadran des secondes ne tient plus. Il est décollé.



Deux questions se posent à moi : pourquoi ce type de cadran en deux morceaux ?
Et comment tient il ? Probablement soudé à l 'étain ou a la gomme laque.

Cette définition du Dictionnaire professionnel illustré de l’horlogerie, La Chaux-de- Fonds 1961.

Rapporteur de secondes : 
Ajoure les anciens cadrans en émail pour y "rapporter " un ou des cadrans, entre autres celui des secondes. 

Secondes rapportées : désigne un petit cadran des secondes rapporté par soudage.





--http://geneolink.net/glossaire.pdf

Oui c’est bien une Patek Philippe.
Voila un exemple de certificat facturé 100 FRS



Mais dans quel état est-elle aujourd’hui ? 
Après démontage, il apparaît que cette montre a été de plusieurs fois révisées au vu des nombreuses marques et signatures dans le fond.





La bélière est détachée. La boite en or de 35 grammes environ est à ressouder car après nettoyage le fond de boîte se détache dans son contour suite a un usage très fréquent.





Pour la mécanique, celle-ci comme le confirme les marques de nombreux horlogers a été souvent réparées. La croix de malte est manquante.





L’axe de balancier a été changé ainsi que le plateau. Le pont de coq a été retouché, la queue de raquette est cassée.



La roue de rocher est de forme « dent de loup » comme sur les montres généralement de qualités, permettant un remontage plus agréable et doux.







Après le démontage le bain.



Le pivot de la roue de moyenne commence à être bien usé.





Une belle ancre à moustache.



Le remontage.





















Récit et Photos Philippe Saint S.