Passion Horlogère donne la parole à ses membres pour qu 'ils puissent partager leurs impressions concernant les montres qu 'ils possèdent ou celles qu 'ils rêvent de posséder. A travers ces « revues » vous pourrez comprendre les raisons d 'un choix ou celles d 'un désir pour un modèle particulier. Chacun le faisant avec sa sensibilité et avec ses connaissances horlogères. Il s 'agit de revues d 'amateurs parlant avec leurs ressentis et leurs impressions. La revue qui suit présente la montre la plus célèbre : La Rolex Submariner. Il s 'agit en fait de sa dernière mouture connue sous la référence 116610. Emmanuel l 'a en pension pour quelques jours, et, en qualité de grand amateur de cette montre, il nous délivre ici ses impressions.
Voyons ce qu 'il en est.


Mon frère ayant laissé sa Sub Date 116610 en pension sur mon poignet jusqu 'à jeudi, voilà pour moi l 'occasion de porter un peu et de me forger un véritable avis sur cette "New Sub " autrement qu 'en photo ou par un essai de 15 minutes en concession.




Pour mémoire, je porte (presque) quotidiennement depuis maintenant plusieurs années son illustre ancêtre, la 16610 , dont je suis encore complètement fan tant son port est agréable, sa fiabilité remarquable et son dessin unique et inimitable / inimité malgré les nombreuses "Sub like " du paysage horloger.




De prime abord, il n 'y a pas de grand changement. L 'ADN de la Sub Date est toujours bien là : lunette noire graduée, grosse couronne, indexes bien lisibles, loupe, aiguille Mercédes, et l 'éternel oyster...Bref rien que du tout bon. Mais rien de nouveau non plus sous le soleil.

Cependant puique certains son capable d 'écrire un livre entier sur la Submariner et de trouver pas moins de 4 modèles différents pour la seule Sub date verte modèle 50ème anniversaire dite "16610 LV ", je dois quand même vous dire que cette montre a bien changé et pas uniquement dans les détails !!




D 'abord sa lunette, toujours noire mais en céramique : quel changement ! Quel bond technologique !!! Elle brille dans un dégradé de noir/gris de toute beauté bien différement de la lunette en aluminium anodisé de la 16610. Les chiffres et les graduations sont bien plus nets que précedement et elle tourne au son d 'un délicieux cliquetis, marque d 'une réalisation de haut niveau.




Les indexes sont donc ceux de la LV, bien plus lisible que la LN de la même référence occupant considérablement le cadran et toujours cerclés d 'or blanc rhodiés. La nuit ces indexes s 'illuminent d 'une beau bleu bien différent du vert d 'autrefois.

Le changement est particulièrement flagrant au niveau du boitier. En effet, l 'épaulement protégeant la couronne et les cornes sont bien plus massifs que sur l 'ancienne 16610. Cela fait perdre à mon sens un peu de finesse à l 'ensemble par rapport à ce que l 'on connaissait. De fait, le raccord boitier/ bracelet n 'est plus aussi harmonieux qu 'auparavant mais confère à la boite une sensation de robustesse plus importante.

Quant à la boucle avec son règlage fin et rapide, Rolex a enfin rendu honneur à son modèle mythique en l 'équipant ainsi de ce qu 'ils font de mieux.

Enfin, son port au poignet est assez similaire à ce que je connaissais avec la 16610 : une montre avec une présence forte tant par la taille que par son visuel unique mais qui se fait oublier rapidement au poignet grâce à son confort.




Bref, oui je suis séduit par cette nouvelle référence et oui je suis complètement subjectif dans mon analyse !!

Mais pour conclure, ce qui me satisfait le plus c 'est de voir qu 'elle peut encore être portée pour ce quoi elle a été conçue : une montre pour les aventuriers du quotidien que nous sommes tous.

Entre le bureau le chantier...,




la vaisselle, le bain des enfants, la plage, la piscine, le footing, le ski...,



en portant un t-shirt ou une chemise, des tongs ou des richelieu, en 205 ou en BMW...,



...cette petite là sait tout faire et se sent à l 'aise partout. Et c 'est pourquoi au final tous les passionnés en veulent ou en voudront une !




Alors bravo Rolex pour cette belle évolution de cette montre devenue un mythe. Et je suis certain qu 'elle continuera à séduire encore de nombreuses générations !!






...

Ah j 'oubliais...
J 'ai quand même une vraie critique concernant la taille de l 'ancre fournie avec la montre...

Avant...



Maintenant...



C 'est sûr c 'est plus massif...

Récit Emmanuel L., Photos Etienne L. et Emmanuel L.
Previously in Submariner 116610 :

Après plusieurs tests grandeur nature côté océan, ou encore dans les abîmes insondables de ma piscine mais aussi dans les rivières, sous la moiteur équatoriale et la chaleur saisonnière, j 'ai emené ma favorite sous des horizons longitudinalement opposés : les Alpes françaises.

Saura t 'elle s 'adapter à ce défi météo-géographo-atmosphérique ?
C 'est exactement ce que je vous propose de découvrir... en image, bien sûr.


A même la poudreuse... fraîche de la nuit.


Solid as a rock.


Retour aux racines.


Soumise aux impétuosités de son propriétaire.


Dans sa tannière.


Sur un snow board.


Au grand air, en altitude... le dernier jour.


CQFD.

A bientôt pour la saison 3.

Récit et photos Etienne L.